Rechercher
  • Eva Baldaras

Le défi D'Apolline de Nathalie Brunal

Je vous le dis d’emblée, c’est un coup de cœur ! Ce qui pour moi est rare, dans le domaine des romans historiques. Mais celui-ci comment dire…me touche profondément.


D’abord parce que l’histoire met en scène une jeune fille qui se bat pour ses droits de femme.

Ensuite, parce que cela se passe au Canada et que j’adore ce pays.

Et aussi, en raison de l’ambiance et de l’histoire en 1898 : l’essor de l’industrialisation, l’essor des chemins de fer, les différences entres les gens de la ville et les gens de la campagne (les sauvages), les patrons qui s’en fichent des ouvriers qui meurent (car ils ne voient en eux que de la main-d’œuvre qui va leur rapporter gros), la réalité de la vie rude en ce temps-là.

Et enfin, parce que la plume de Nathalie Brunal est magnifique, délicate et exprime les douleurs en sourdine, ce qui rend celles-ci encore plus violentes, tout en mettant en musique la partie historique sans que le lecteur ne s’en rende compte.


Sinon, que puis-je vous dire sans spoiler l’histoire ?


La mère d’Apolline (sans cœur) exige que sa fille trouve un bon parti : en gros, le mariage avec un homme de la ville, riche…le rôle d’Apolline ? Être belle et briller pour son mari (un objet). Comme elle s’y refuse, Apolline décide de quitter la ville pour la campagne des sauvages, afin de venir en aide à une cousine éloignée, dont le mari est mort (pour les enfants, tenir la maison, s’occuper des animaux de la ferme, faire les corvées…). Son père est du côté d’Apolline, mais ne fait rien pour la retenir, car sa femme détient le pouvoir de le soumettre à toutes ses volontés…


Le voyage d’Apolline est difficile et elle se trouve bientôt confrontée à un autre monde, bien plus difficile que celui qu’elle connaît. L’auteure nous fait un comparatif de la vie à la campagne, où les femmes doivent tout faire et surtout se débrouiller seules alors que leurs époux risquent leurs vies à la mine, et de la vie à la ville, où les femmes se font servir par des domestiques et surtout ne savent (presque) rien faire de leurs mains, se contentant d’être belles pour « dénicher » l’homme qu’elles épouseront, garantie de la poursuite d’une vie aisée et oisive.


À son arrivée, les « sauvages » de la campagne la rejettent, car Apolline n’est pas une des leurs et cela se voit : à sa façon de se vêtir, de parler, son comportement.


Ensuite LA rencontre avec Jack, un homme de la campagne qui va chambouler les croyances d’Apolline et son cœur…il est tout l’opposé de ses prétendants de la ville : manque de bonnes manières, trop familier avec elle, de l’humour qui la blesse…et pourtant…


Progressivement Apolline se réveille, ouvre les yeux, pour s’apercevoir ce qu’elle souhaite vraiment faire de sa vie.


Progressivement, Apolline va se faire accepter dans cette communauté, car elle ne sait pas faire grand-chose, mais ce qu’elle fera lui donnera encore plus de valeur.


En bref, une belle leçon de courage et une superbe histoire d’amour !


Si vous souhaitez vivre au Canada un temps, dans des paysages magnifiques, un climat rude d’hiver, vous battre aux côtés d’Apolline, rêver, tomber amoureux et vous émerveiller …je vous invite à lire simplement ce livre admirable !


Mais attention, je vous préviens, cette histoire se lit d’une traite : prévoir des ravitaillements de thé et du temps, car sinon, vous serez frustrés d’attendre de pouvoir lire la suite !


Des sujets sont soulevés :

- La lutte des femmes qui se battent pour leurs droits : le droit de vote, l’égalité des sexes hommes et femmes.

- Le début de l’hygiène, la médecine

- Les hommes courageux dans les campagnes : en première ligne à la mine

- Le dur labeur des femmes : avec les enfants, le ménage, la cuisine, l’élaboration des habits, la lessive à l’extérieur sans tenir compte du froid glacial qui ronge les mains et parfois un travail, pour pouvoir vivre

- La difficulté pour une femme seule perdue sans son mari, devant élever seule ses enfants

- La mentalité des mères de l’époque qui souhaitaient le meilleur pour leurs filles : un mariage avec un bon parti (même s’il n’y a pas l’amour) pour éviter une vie pénible…


Exclusivité France Loisirs

https://www.franceloisirs.com/litterature/le-defi-d-apolline-fl10218384.html



48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout